Accueil / Développement / Attaques terroristes: « S’il plait à Dieu nous relancerons l’hôtellerie au Burkina » dixit Karambiri Fassanon Doyen des hôteliers et restaurateurs

Attaques terroristes: « S’il plait à Dieu nous relancerons l’hôtellerie au Burkina » dixit Karambiri Fassanon Doyen des hôteliers et restaurateurs

Attaques terroristes: « S’il plait à Dieu nous relancerons l’hôtellerie au Burkina » dixit Karambiri Fassanon Doyen des hôteliers et restaurateurs

Coup dure pour le Burkina Faso, pays des hommes intègres en ce lundi 14 août 2017. La capitale Ouagadougou a fait l’objet pour la deuxième fois, d’attaques terroristes meurtrières dans la soirée du dimanche 13 août 2017. La toute première en date de janvier 2016 avait l’on se souvient paralyser la vie économique surtout les secteurs du tourisme et de la restauration. Logique, car les cibles de ces attaques sont toutes des restaurants huppés fréquentés par une clientèle d’expatriés pour la plus part. Les acteurs du tourisme sont venus s’incliner devant les corps des disparus.

Mais cette fois, les Ouagalais et partant les commerçants ne semblent pas vouloir se laisser aller. En effet, seulement quelques heures après l’intervention des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) sur le site attaqué ainsi que sa sécurisation, la ville a repris son cours. Sur la Circulaire en passant par l’Avenue Charles De Gaulles, le quartier 1200 logements, et même à quelques 200 mètres du restaurant Aziz Istanbul terrain des attaques, les commerces étaient bel et bien fonctionnels. Autre constat en ce lundi noir, banques, station services et autres entreprises du public comme du privé se vaquaient aux tâches quotidiennes.

Coup-dure-pour-le-Burkina2

Seules les encablures du restaurant étaient toujours barricadées par les FDS empêchant l’accès aux badauds et autres curieux. A côté un silence de cimetière. Les riverains du restaurant attaqué et certains badauds qui assistaient impuissants ne pouvaient cacher les regards perdus, les bras blottis contre les poitrines, les visages interrogateurs.

Là on assiste aux va et viens de véhicules de la police nationale ainsi que ceux de personnes venues s’incliner devant les corps. Le ministre de la Culture et du Tourisme, Tahirou Barry ainsi que son homologue des Sports Tahirou Bangré accompagnés de l’association des hôteliers et restaurateurs du Burkina Faso sont venus s’incliner devant cette désolation. Pour le premier responsable du tourisme, « Ce que j’ai vu est révoltant. (…) C’est choquant et inhumains. »

Le Doyen des hôteliers et restaurateurs, Karambiri Fassonan par ailleurs, Directeur Général de la chaine hôtelière Don Camillo, visiblement au bout des larmes a confié « c’est impossible et insoutenable de regarder ce qui s’est passe à l’intérieur du restaurant. Si je continue je risque de verser des larmes.» S’il plait à Dieu le tourisme sera relancé plus qu’avant a-t-il martelé.

Le Burkina Faso depuis les évènements politiques de 2014 en passant par différentes crises, tente de reconstruire son économie durement touché. Ces attaques terroristes sont de trop pour une petite économie portée à majorité sur le tourisme, le commerce et l’investissement étranger.

Balguissa Sawadogo
Ecodufaso.com/ Ecodafrik.com

Encadré : Liste des victimes

NATIONALITE BURKINABE
- TIENDREBEOGO Sidbasmogho Marc Stéphane ;
- ZONGO Bénéwendé Isidore Nongo ;
- NANA Victoria ;
- KIEKIETA Inoussa ;
- Madame NAPON née SANGARE Mariétou ;
- DIALLO Abdoulaye ;
- TANOU Issa ;
- TAPSOBA Ismaël

NATIONALITE KOWEITIENNE
- WALEED Mamal Ali ;
- FAHAD Amaa Al Hussaini ;
NATIONALITE CANADIENNE
- TOMMY Jane McKay Chen
NATIONALITE FRANÇAISE
- GOUY Thierry Henry Francis
NATIONALITE SENEGALAISE
- MEHSEN Fenaïch
NATIONALITE NIGERIANE
- MAMA Rachid
NATIONALITE TURQUE
- MEHMET Faith
NATIONALITE Libanaise
- AHMAD El Belly

Par ailleurs, on dénombre deux (02) personnes non encore identifiées dont une (01) de race noire et une (01) autre de race blanche tous de sexe masculin.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Aller en haut