Accueil / ACTUALITES FINANCIERES: AFRIQUE / Banques : Oragroup veut lever 35 milliards de Fcfa sur le marché de UEMOA

Banques : Oragroup veut lever 35 milliards de Fcfa sur le marché de UEMOA

Banques : Oragroup veut lever 35 milliards de Fcfa sur le marché de UEMOA

Le groupe bancaire Oragroup veut lever 35 milliards de francs CFA sur le marché de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). Des fonds destinés à financer le développement du groupe.

Le Groupe bancaire Oragroup vient de lancer une émission de billets de trésorerie d’un montant total de 35 milliards de francs CFA soit 53,3 millions d’euros, a annoncé un communiqué du groupe basé à Lomé, la capitale du Togo. Avec une maturité de 18 mois, cet appel public à l’épargne sur le marché financier régional de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), fait suite à une première opération du genre mais de moindre envergure. Entamé le 6 septembre 2016, le montant de ce premier emprunt considéré comme « réussi » était estimé à 21,2 milliards de francs CFA.

« Les marchés nous ont fait confiance pour la première tranche de l’émission de billets de trésorerie qui s’est achevée en octobre 2016. Depuis, nos comptes pour l’exercice 2016 sont venus confirmer la bonne santé du groupe », a affirmé Binta Touré Ndoye, Directrice générale d’Oragroup.

A quelle fin ?

« Faire appel aux investisseurs régionaux est un motif de satisfaction car cela montre la capacité croissante de l’épargne locale à contribuer et à approfondir le secteur financier ouest-africain », s’est félicitée la Directrice générale du groupe.

En juillet 2016, le groupe avait également obtenu un prêt interbancaire de 20 milliards de francs CFA auprès de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD). Toutes ces ressources, une fois rassemblées, seront investies dans les projets d’extension du groupe bancaire. Les services à la clientèle, essentiellement les particuliers et les PME, seront servis.

Présent dans plus de 12 pays de l’Afrique de l’ouest et du centre et dans quatre zones monétaires dont l’UEMOA et la CEMAC, l’Oragroup qui compte aujourd’hui plus de 1 600 collaborateurs et plus d’une centaine d’agences, revendique une très forte croissance.

Un groupe bancaire en bonne santé?

Le total bilan du groupe bancaire s’établit à plus de 1 630 milliards de francs CFA. Quant aux dépôts de la clientèle, ils sont arrêtés à 1 060 milliards de francs CFA. Un exploit qui repose principalement sur l’acquisition du réseau des Banques régionales de solidarité (BRS) en 2013.

Agréée par la Banque centrale des États de l’Afrique de l’ouest (BCEAO), et monté par deux sociétés de gestion et d’intermédiation à savoir SGI Togo et CGF Bourse, ce programme d’émission bénéficie d’une garantie à 100 % du Fonds Gari avec l’appui de son principal actionnaire African Guarantee Fund (AGF).

La Tribune Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Aller en haut