Accueil / Mines & Energies / Burkina : La Société minière SEMAFO publie ses résultats de production du deuxième trimestre

Burkina : La Société minière SEMAFO publie ses résultats de production du deuxième trimestre

Burkina : La Société minière SEMAFO publie ses résultats de production du deuxième trimestre
Mine d'or de Semafo au Burkina Faso. © Semafo
SUR LE MÊME SUJET...
Dans un communiqué en date du 6 juillet 217, la Compagnie minière SEMAFO SA a annoncé les résultats de sa production T2 2017. Il ressort donc qu’à la même date, la production d’or pour le trimestre terminé du 30 juin 2017 totalisait 47 600 onces d’or. La mine Mana a traité 675 500 tonnes de minerai à une teneur moyenne de 2,31 g/t au cours du trimestre, incluant 194 100 tonnes de matériel à basse teneur, à une teneur moyenne de 0,72 g/t Au.

De source médiatique, ces résultats affichent une baisse de 14% par rapport au trimestre précédent et de 22% en glissement annuel. La société a pour cela, procédé au traitement de 675 500 tonnes de minerai à une teneur de moyenne de 2,31 g/t d’or, dont 194 100 t de faible qualité à une teneur moyenne de 0,72 g/t d’or.

En outre, la compagnie rapporte dans son bilan opérationnel trimestriel avoir changé sa méthode de contrôle de teneur au gisement Siou, suite à des problèmes d’interprétation géologique rencontrés en début d’année. D’un échantillonnage en rainures, la société est passée au forage à circulation inverse (RC). La Société reste confiante que la zone 9, qui encaisse la structure aurifère la plus large parmi les réserves minérales à Siou, demeure une structure à haute teneur. La Société a réitéré son objectif de production pour 2017, soit de produire entre 190 000 et 205 000 onces d’or à un coût de maintien tout inclus entre 920 $ et 960 $ par once.

SEMAFO est une société minière canadienne menant des activités de production et d’exploration aurifères en Afrique occidentale. La Société exploite la mine Mana au Burkina Faso, laquelle inclut le gisement satellite à haute teneur de Siou, et planifie le début de l’exploitation de la mine Boungou au second semestre de 2018. La priorité stratégique de SEMAFO consiste à maximiser la valeur pour ses actionnaires par la gestion efficace de ses actifs existants ainsi que la recherche d’occasions de croissance organique et stratégique.

 

Balguissa Sawadogo

Ecodufaso.com/Ecodafrik.Com

Aller en haut