Accueil / Développement / Croissance économique mondiale en 2017 : Une croissance modeste estimée à 2.9 pour l’Afrique Subsaharienne

Croissance économique mondiale en 2017 : Une croissance modeste estimée à 2.9 pour l’Afrique Subsaharienne

Croissance économique mondiale en 2017 : Une croissance modeste estimée à 2.9 pour l’Afrique Subsaharienne
luanda, Angola

Le mardi 10 janvier 2017, Le Groupe de la Banque Mondiale a rendu officielle son rapport sur les perspectives économiques mondiales en 2017 intitulé « L’investissement public peut doper l’investissement privé ».

SUR LE MÊME SUJET...
Il ressort de ce document de référence économique, que l’Afrique Subsaharienne devrait enregistrer une croissance modeste de 2,9% en 2017. Cela s’expliquerait par le fait que la région continue de s’ajuster à la baisse des prix des produits de base. Le même rapport indique que la croissance en Afrique du Sud et chez les exportateurs de pétrole devrait être plus faible, alors qu’elle devrait rester solide dans des économies ne dépendant pas étroitement des ressources naturelles.

Précisément en Afrique du Sud, les prévisions donnent une croissance en légère hausse, à 1,1%, cette année. En 2017, le Nigéria devrait ressortir de la récession et rebondir pour croître au rythme de 1%. En Angola la croissance devrait être de 1,2%.

L’économie mondiale elle connaitra une croissance accélérée modestement à 2,7% en 2017. Quant aux économies en développement et aux marchés émergeants exportateurs de produits de base l’on devrait s’attendre une croissance mondiale à 5,6% en 2017. Ce qui a fait dire au président du Groupe de la Banque Mondiale, Jim Yong Kim qu’après des années de croissance mondiale décevante , il est encourageant de voir s’ouvrir des perspectives économiques plus solides à l’horizon relate le communiqué.

L’économie mondiale dans les mains des politiques américaines ?

Après l’élection de Donald Trump aux Etats Unis tout porte à croire que cela aura une répercussion sensible dans les visions de la politique américaine. Dans cette dynamique le communiqué révèle un point non moins important. Il s’agit en effet du rôle des Etats Unis dans l’économie mondiale. A ce propos selon le directeur du groupe Perspectives et économie du développement à la Banque Mondiale, « Les Etats Unis jouent un rôle dans l’économie mondiale, tout changement de cap dans ce pays peut avoir des répercussions l’échelle planétaire. » Il indique qu’une politique budgétaire plus expansionniste pourrait rapidement stimuler la croissance à l’intérieur et à l’extérieur du pays, mais une réorientation des politiques notamment dans le domaine commercial pourrait annuler les gains réalisés.

Balguissa Sawadogo

ecodufaso.com / ecodafrik.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Aller en haut