Accueil / Développement / Déficit céréalier : 81 milliards FCFA pour soutenir les personnes vulnérables (ministre)

Déficit céréalier : 81 milliards FCFA pour soutenir les personnes vulnérables (ministre)

Déficit céréalier : 81 milliards FCFA pour soutenir  les  personnes vulnérables (ministre)
Selon le ministre Jacob Ouédraogo, le gouvernement a réagi par l’adoption du Plan de réponse et de soutien aux personnes vulnérables

Cette année au Burkina Faso, l’ensemble des actions menées par le gouvernement pour soutenir les personnes vulnérables, suite au déficit alimentaire est chiffré à quatre-vingt-un milliards (81 000 000 000)  de francs CFA. Le chiffre est du  ministre en charge de l’Agriculture, Jacob Ouédraogo, dans son message à l’occasion de la Journée mondiale de l’alimentation (JMA), le 16 octobre 2018.  

Le ministre Jacob Ouédraogo, dans message à l’occasion de la Journée mondiale de l’alimentation (JMA), a rappelé que cette année, le Burkina Faso a été confronté à une situation alimentaire et nutritionnelle peu reluisante du fait du  déficit céréalier enregistré au cours de la campagne agricole écoulée.

«Le gouvernement y a réagi par l’adoption du  Plan de réponse et de soutien aux personnes vulnérables à l’insécurité alimentaire  et nutritionnelle», a expliqué le ministre, ajoutant qu’il s’est agi de mettre à la disposition de la population cible des vivres  vendus à prix social, des intrants agricoles et  des appuis financiers pour l’acquisition de biens de subsistance.

Les céréales ont été mises à la disposition des certaines populations vulnérables à prix social

Les céréales ont été mises à la disposition des certaines populations vulnérables à prix social

Selon Jacob Ouédraogo, la Société nationale de gestion du stock de sécurité alimentaire ( SONAGESS)  continue d’approvisionner 250 points de vente de céréales aux personnes vulnérables à hauteur de 95 000 tonnes pour un coût total  de 25 milliards de francs CFA.

«L’ensemble des actions de soutien aux personnes vulnérables est chiffré à quatre-vingt-un milliards (81 000 000 000)  de francs CFA », a-t-il fait observer.

Chaque année, depuis 1980, la Communauté internationale célèbre la Journée mondiale de l’alimentation, le 16 octobre. La 38e  édition (cette année) est placée sous le thème: «Agir dans l’avenir, la faim zéro est possible en 2030».

Alfred KANON

ecodufaso.com / ecodafrik.com

Aller en haut