Accueil / Mines & Energies / Energie électrique: Emmanuel Macron à l’inauguration de la Centrale solaire de Zagtouli

Energie électrique: Emmanuel Macron à l’inauguration de la Centrale solaire de Zagtouli

Energie électrique: Emmanuel Macron à l’inauguration de la Centrale solaire de Zagtouli

Le président français Emmanuel Macron, en visite officielle de 72 heures au Burkina Faso, va participer, le mercredi 29 novembre 2017, à l’inauguration de la centrale solaire photovoltaïque de Zagtouli, la plus grande Centrale solaire d’Afrique de l’ouest.

Le lancement officiel de la centrale solaire photovoltaïque de Zagtouli constitue l’un des points forts inscrits dans le programme de la visite du président français Emmanuel Macron au Burkina Faso du 27 au 29 novembre 2017.
Située à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest de la capitale burkinabè, la centrale va être inaugurée, mercredi 29 novembre 2017, aux environs de 9 heures (Local et Gmt) par les présidents burkinabé Roch Marc Christian Kaboré et français Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron séjourne à Ouagadougou du 27 au 29 novembre

Emmanuel Macron séjourne à Ouagadougou du 27 au 29 novembre

Erigé sur une superficie de 55 hectares, à l’aide de 129.600 panneaux de 260 watts chacun, la Centrale solaire photovoltaïque de Zagtouli, selon les techniciens, devrait pouvoir produire 33 mégawatts d‘énergie.
«Depuis six semaines, la centrale est en phase d’essai avec une production de 14 MW, et elle atteindra le pic des 33 MW courant décembre, sous réserve du niveau d’ensoleillement», a indiqué à AFP le responsable de la construction, Stéphane Nosserau.

Le même technicien a expliqué que «c’est la plus grande centrale de l’Afrique de l’Ouest en terme de capacité installée », avant d’ajouter qu’«elle permettra d’offrir plus d’énergie à la population en injectant chaque année sur le réseau de la Société nationale d’électrification (SONABEL), 56 gigawatts, soit 5 % de la production actuelle, issue des centrales à fioul».

La construction de la centrale débutée en 2015, a été possible grâce au cofinancement de l’Agence française de développement (AFD) à hauteur de 22,5 millions d’euros, soit environ 14,737 milliards de FCFA et de l’Union européenne (UE) à hauteur de 25 millions d’euros, soit plus de 16,375 milliards de F CFA.
La centrale solaire de Zagtouli est la première d’une série de construction d’autres centrales du genre au Burkina Faso où la majorité de la population n’a pas accès à l’énergie électrique.
Entre autres projets prévus, il y a la Centrale solaire photovoltaïque de 20 MW à Koudougou (Centre-ouest) et celle de 10 MW à Kaya (Centre-Nord).

Le gouvernement burkinabè envisage de couvrir d’ici à 2030, 30 % de ses besoins en électricité avec le solaire. En attendant, le pays recourt à l’importation d’énergie de pays voisins dont environ 30% de de la Côte d’Ivoire.

Alfred KANON
ecodufaso.com / ecodafrik.com

 

Aller en haut