Accueil / Mines & Energies / ENERGIES RENOUVELABLES : Le REPERE voit le jour pour une meilleure promotion du secteur au Burkina Faso

ENERGIES RENOUVELABLES : Le REPERE voit le jour pour une meilleure promotion du secteur au Burkina Faso

ENERGIES RENOUVELABLES : Le REPERE voit le jour pour une meilleure promotion du secteur au Burkina Faso

 

Le REPERE (Réseaux des Professionnels des Energies Renouvelables) a tenu le mercredi 20 décembre 2017 à Ramada Pearl Hôtel, une conférence de presse. Elle s’est tenue sous la houlette du président de la délégation consulaire de la région du centre de la chambre du commerce et de l’industrie (CCI-BF), Hamidou Ouédraogo.

Sensibiliser, promouvoir, former les consommateurs et acteurs du domaine des énergies renouvelables, c’est la mission que s’est assignée le REPERE. Il vient donc à point nommé, dans un contexte de déficit énergétique. Un déficit énergétique, caractérisé par des délestages, et découlant du manque ou insuffisance d’investissement dans le domaine des énergies électriques et renouvelables, en particulier. Les objectifs visés par le REPERE sont d’abord de favoriser la participation des acteurs des énergies renouvelables à l’ensemble des travaux concernant le secteur des énergies ensuite, de promouvoir et de faire connaître les énergies renouvelables et ses domaines connexes afin de contribuer à la préservation de l’environnement.

Le Président du REPERE, Rasmané Sanfo, concernant la situation générale des énergies renouvelables a confié qu’« Il existe 4 catégories de problèmes rencontrés : les problèmes techniques, les problèmes sociologiques, les problèmes économiques et financiers, et les problèmes environnementaux. »

Des explications des conférenciers, le plan d’action du REPERE s’étend sur trois ans (2017-2020). L’organisation s’est fixé les orientations suivantes : la sensibilisation sur les énergies renouvelables et la préservation de l’environnement, la formation des acteurs et des utilisateurs, la promotion des énergies renouvelables, etc.

« Cette initiative permettra d’atténuer les difficultés et accompagner les projets et programmes dans le domaine des énergies électriques et renouvelables » a indiqué le président du REPERE, Rasmané Sanfo. Pour le Parrain de la cérémonie, Hamidou Ouédraogo, par ailleurs Président de la CCI BF de la Région du Centre, « cette initiative regorge d’une opportunité d’emplois pour les jeunes burkinabè ». 

Le réseau compter pour cela veiller à la sensibilisation sur les énergies renouvelables de l’environnement afin d’éveiller l’attention et à susciter l’intérêt d’une personne ou d’un groupe de personnes dans l’utilisation des énergies renouvelables. Il sera question aussi de la formation des acteurs et des utilisateurs. Cela va consister à un enseignement destiné à donner à une personne ou à un groupe de personnes, toutes les connaissances nécessaires à l’exercice des activités des énergies renouvelables.

 

Micheline Nanema (Stagiaire)

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Aller en haut