Accueil / Développement / Formulation du Compact II : 4 853 750 000 de FCFA pour financer les études de faisabilité des projets (Phase 4)

Formulation du Compact II : 4 853 750 000 de FCFA pour financer les études de faisabilité des projets (Phase 4)

Formulation du Compact II : 4 853 750 000 de FCFA pour financer les études de faisabilité des projets (Phase 4)

L’atelier de révision a produit la 2e version des projets qui a été finalisée et renvoyée au MCC, ce jeudi 17 mai 2018 pour amendements. Des copies seront également envoyées au Gouvernement, aux parties prenantes et les partenaires financiers et techniques pour observation en prévision des prochaines étapes.

L’Unité de coordination de la formulation du second compact du Burkina Faso (UCF-Burkina) travaille en ce moment sur la Phase 3 du processus afin de « définir et choisir les projets »  devant atténuer les grands problèmes précédemment identifiés à la Phase I (l’insuffisance, la mauvaise qualité et le coût élevé de l’électricité et le déficit de main d’œuvre qualifiée).

Au cours de cette Phase 3, l’UCF-Burkina et les parties prenantes du domaine de l’électricité et du capital humain ont mené des concertations sur les Notes conceptuelles validées. L’approche de définition et d’élaboration des versions préliminaires des projets, s’est déroulée en deux (2) étapes. Un  Atelier technique de rédaction qui s’est du 12 au 22 mars 2018 et du 26 au 27 mars 2018, une Commission de priorisation des investissements.

L’ensemble des acteurs du MCC a qualifié les versions préliminaires des projets du Compact II du Burkina, de « Des propositions initiales de grande qualité ». Les instances supérieures de cette institution notent que « le Burkina Faso est l’un des meilleurs partenaires du MCC dans le monde » et l’ambassadeur du Burkina Faso aux USA a félicité l’UCF et tous les acteurs pour « le travail abattu et très bien apprécié par le MCC ».

Le «Compact Development Funding» (CDF), d’un montant de 8,825 millions USD soit 4 853 750 000 de FCFA a été octroyé par le MCC pour financer les études de faisabilité des projets du compact II du Burkina Faso (Phase 4 à venir). L’accord de subvention a été signé le 20 avril dernier à Washington entre le MCC et le Gouvernement du Burkina Faso représenté par Mme le Ministre Délégué chargé du Budget assistée par le Ministre de l’Energie, l’Ambassadeur du Burkina Faso aux USA.

Pour rappel, la Phase 2 a porté sur le diagnostic approfondi des problèmes identifiés et a permis aux parties prenantes et aux experts d’élaborer deux (2) Notes conceptuelles, (une sur l’énergie et l’autre sur le capital humain), qui ont été validées par le Gouvernement du Burkina Faso et le MCC.

 

Sombéwendin Micheline Nanéma

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Aller en haut