Accueil / Mines & Energies / IAMGOLD annonce une augmentation de 39% des réserves à Essakane SA

IAMGOLD annonce une augmentation de 39% des réserves à Essakane SA

IAMGOLD annonce une augmentation de 39% des réserves à Essakane SA

La société minière canadienne Iamgold a rendu public le 05 juin 2018, les résultats positifs de l’étude de préfaisabilité (« ÉPF ») de son projet de lixiviation en tas à Essakane (le Projet »), au Burkina Faso, en Afrique de l’Ouest.

 

Les résultats indiquent un projet économiquement viable, justifient le commencement d’une étude de faisabilité (« ÉF ») afin d’optimiser davantage la conception du projet de développement, d’obtenir de l’équipement à longs délais de livraison et d’améliorer les facteurs économiques du projet.

Le président et chef de la direction d’IAMGOLD, Steve Letwin a félicité le travail de l’équipe d’Essakane. Il confie qu’elle a non seulement présenté une nouvelle méthode de traitement qui permet d’accroître la production économique, mais par le forage, elle a réussi à faire augmenter les ressources de manière bien plus importante que prévu.

« Nous savions que la lixiviation en tas avait le potentiel d’ajouter des réserves supplémentaires, mais nous avons été agréablement surpris et avons pu tirer parti des teneurs élevées recoupées, qui représentent plus d’un tiers de l’augmentation des réserves de 39 % » a-t-il poursuivi.

Selon Monsieur Letwin, une première estimation des ressources du prospect Gossey au quatrième trimestre cette année seraient déjà attendus. Grâce à ces résultats favorables et les travaux prévus à venir, nous estimons une durée de vie au-delà de 2030 et des CMTI sous les 900 $ par once s’est-il livré.

Du reste la société avertie que l’incidence de ces résultats demeure en cours d’évaluation et pourrait permettre de délimiter d’autres zones de minéralisation à teneur plus élevée, pouvant faire l’objet d’un traitement au circuit existant de charbon en lixiviation («CEL»).

Balguissa Sawadogo

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

 

ENCADRE 

Faits saillants des résultats de préfaisabilité sur une base à 100%

-       Augmentation des réserves probables de 39%, ou 1,3 million d’onces, à 4,7 millions d’onces.

 

-       Augmentation des ressources indiquées de 19%, ou 0,8 million d’onces, à 5,1 millions d’onces.

-       Augmentation des ressources présumées de 54%, ou 0,2 million d’onces, à 0,6 million d’onces.

-       Durée de vie de la mine (« DVM») de 8,5 années (2018 à 2026), débit de l’usine de 12,0 millions de tonnes par an et volume de la lixiviation en tas de 10,0 millions de tonnes par année (2020 à 2026).

-       DVM prolongée de 3 ans par rapport à celle annoncée dans le rapport technique de 2016, et potentiel d’être prolongée davantage en fonction de l’ÉF et du forage d’indices satellites prometteurs à proximité d’Essakane.

-       Augmentation de la production annuelle moyenne de 16% à 480 000 onces par rapport au plan énoncé précédemment une fois que la lixiviation en tas sera fonctionnelle.

-       Production annuelle maximale supérieure à 500

000 onces.

-       Coûts décaissés directs sur la DVM de 707 $ par once et coûts de maintien tout inclus (« CMTI») de 946$ par once.

-       Coûts d’investissement initiaux de la lixiviation en tas de 155millions $.

 

 

Aller en haut