Accueil / Mines & Energies / Industries extractives : La mine d’or de Houndé produit son premier lingot d’Or

Industries extractives : La mine d’or de Houndé produit son premier lingot d’Or

Industries extractives : La mine d’or de Houndé produit son premier lingot d’Or

 

La mine d’or de Houndé, située à environ 250 kilomètres au Sud-ouest de Ouagadougou et exploitée par la société canadienne Endeavour Mining, vient de produire son premier lingot d’or. La première coulée était d’environ 980 onces d’or et l’atteinte de la phase de production commerciale devrait survenir dans les prochaines semaines. La mine de Houndé devrait produire par an une moyenne de 190 000 onces d’or pendant les dix premières années de sa durée de vie.

Avec un permis d’exploitation valable pour vingt années (à compter de février 2015) et renouvelable pour des périodes supplémentaires de cinq années, la mine représente 200 milliards de FCFA d’investissement et les recettes qui en seront tirées pour le budget de l’Etat sont estimées à 109 milliards de FCFA.

L’or constitue, depuis quelques années, le premier produit d’exportation du Burkina Faso. Le pays est, au niveau continental, le quatrième producteur d’or après l’Afrique du Sud, le Ghana et le Mali. Neuf mines d’or, une mine de manganèse et une autre de zinc sont actuellement en exploitation industrielle au Burkina Faso.

La Mine d’Or de Houndé est détenue à 90% par « Endeavour Mining » et à 10% par l’Etat burkinabè. Le gisement de Houndé s’étend sur une superficie de 23,19 km2. Les réserves sont estimées à 48,210 tonnes d’or. L’exploitation du gisement est à ciel ouvert. L’infrastructure de la mine dispose d’une usine de traitement, d’un atelier de maintenance, d’un barrage et d’un site de stockage des substances explosives. Le coût des investissements est de plus de 161 milliards de F CFA et la durée de l’exploitation de la mine est d’environ dix ans. Les travaux de construction de cette infrastructure ont été lancés, le 30 juin 2016, en présence du chef de l’Etat burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré.

 

Balguissa Sawadogo

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

 

Aller en haut