Accueil / Développement / La 3ième édition de la SAMAO affiche un budget prévisionnel de 315 millions de FCFA

La 3ième édition de la SAMAO affiche un budget prévisionnel de 315 millions de FCFA

La 3ième édition de la SAMAO affiche un budget prévisionnel de 315 millions de FCFA
Crédit photo : ministère de Mines et des Carrières

L’édition 2018 de la SAMAO se tient du 27 au 29 septembre 2018 à Ouagadougou. En prélude à cette importante rencontre des acteurs des industries extractives, le ministre burkinabè des Mines et des Carrières, Oumarou Idani a fait un point aux hommes de médias à propos de l’organisation de la présente édition le 06 septembre 2018.

315 millions de francs CFA, telle est l’estimation du budget prévisionnel de l’organisation de la 3ième édition de la SAMAO 2018. Plateforme de rencontres entre décideurs politiques, investisseurs, professionnels du secteur, fournisseurs de biens et services miniers, scientifiques, communautés locales et organisations de la société civile, la présente édition se tient sous le thème : « L’exploitation des ressources minérales en Afrique : quelles stratégies pour en faire un moteur de croissance et de développement durable ? ».

Aux dires du Ministre, à travers ce thème, l’objectif est de fédérer les énergies de l’ensemble des acteurs autour d’une stratégie consensuelle en vue d’optimiser la contribution des mines aux économies des nations africaines.

Il a annoncé que l’Afrique du Sud a été choisi comme pays invité d’honneur. « L’Afrique du Sud a su insuffler, à partir des mines, un dynamisme à son économie. Il est donc de bon ton pour nous de partager son expérience, mais aussi associer son image à cette manifestation minière de référence en Afrique » a -t-il insisté.

Vue des participants à la conférence de presse

Vue des participants à la conférence de presse

La 3ième édition organisée sous format PPP

Il a aussi ajouté que la 3e édition de la SAMAO sera l’édition du professionnalisme et de l’innovation. En effet, cette édition sera organisée sous un format Partenariat public privé. Elle sera organisée par le ministère des Mines et des Carrières en partenariat avec la Chambre des mines du Burkina et l’Association des carriers du Burkina. Par ailleurs, le comité s’attachera les services d’une compagnie d’expertise privée nationale compétente en communication et promotion évènementielle dans le secteur. Il s’agit notamment du cabinet SEMICA qui apportera donc son expertise à l’organisation de la présente édition.

La SAMAO 2018 compte réunir près de 1500 personnes. Au menu de cette édition, des panels sur différentes thématiques en rapport avec le thème, des expositions, des rencontres B2B et des excursions.

Au Burkina Faso, les produits miniers représentent 71% des produits d’exportation du pays. En 2017, ce sont 45,6 tonnes d’or qui ont été produites dont 226 milliards de francs CFA en termes de recettes publiques directes au profit du budget de l’État.

 

Balguissa Sawadogo

Ecodufaso.com/Ecodafrik.Com

Aller en haut