200-125 352-001 200-101 200-310 100-105 210-260 642-732 jn0-643 642-737 210-060 70-243 300-101 300-101 300-320 300-070 300-075 ex200 300-115 400-101 sy0-401 200-105 070-463 1z0-051 642-887 600-199 e20-690 070-688 RCDD-001 400-351 h12-211 C2090-930 102-400 70-696 070-685 sk0-004 101-400 1z0-061 300-360 642-996 h12-211 pdf 74-343 exam cas-002 dump C2090-311 70-534 pdf 70-532 pdf 1z0-803 dumps 210-451 pdf hp0-s42 dumps 300-206 exam 70-461 exam hp0-s41 dumps 640-916 exam N10-006 exam ex300 pdf 1Z0-434 exam 642-883 70-346 pdf 2v0-620 pdf E05-001 pdf JN0-360 exam 2v0-641 pdf 642-999 exam 70-697 exam 300-208 dumps PW0-071 vce C2020-701 500-260 exam 98-366 pdf 1z0-435 1z0-047 pdf 70-496 exam AX0-100 70-533 exam 810-403 exam 642-998 dumps jn0-343 dumps 642-742 exam 220-802 exam 70-486 exam 642-035 dumps jn0-692 dump 200-105 pdf 400-051 exam 300-370 70-646 exam 1z0-574 dumps 700-039 exam 1Y0-401 exam 1Y0-201 pdf 200-355 pdf 070-496 74-344 pdf 300-135 pdf 712-50 pdf 300-080 exam 640-875 exam mb6-702 exam 98-367 exam
The Most Up-to Date Microsoft070-411Exam Questions 700-505 700-501 648-232 640-911 070-462 3I0-012 070-463 Latest117-202Questions - LPIC Level 2 117-202 Certification RCDD-001 070-685 200-101 070-412 Download Cisco400-101Exams - Free VCE Exams For All 70-243 200-120 100-105 Latest 117-201 Questions - LPIC Level 2 117-201Certification C9530-404 070-480 70-487 300-207 4A0-100 600-199 350-018 070-410 100-101 CCNP Routing and Switching SWITCH300-115Official Cert M70-201 C2020-703 070-347 70-412 70-417 JN0-643 E20-690 70-410 642-747 70-331 70-413 Pass MICROSOFT70-411exam - test questions 352-001 210-260 SY0-401 200-125 300-320 200-310 CISSP PMP 300-075 210-065 Cisco CCNA Collaboration210-060CICD: Welcome to Cisco 70-534 70-532 EX200 1Z0-803 210-451 300-101 Latest HP0-S42 Questions - ASEHP0-S42Certification 300-206 070-346 70-461 HP0-S41 640-916 CompTIA Network+N10-006 EX300 1Z0-434 1Z0-060 C_HANAIMP151 C_TAW12_740 AWS-SYSOPS 70-346 2V0-620 300-070 C_HANATEC151 LatestE05-001Questions - Cloud Architect (EMCCA) JN0-360 2V0-641 642-999 70-697 300-208 FC0-U51 Latest PW0-071 Questions - CWTS PW0-071Certification C_GRCAC_10 IIA-CIA-PART3 642-732 500-260 C_HANAIMP142 98-366 1Z0-047 70-496Microsoft Real Exam Questions - 100% Free VCE Files 70-533 810-403 642-998 70-470 JN0-343 CCNP Wireless642-742New Updated Cisco 642-742 Study 220-802 70-486 642-035 JN0-692 1Z0-470 CAS-002 Cisco 642-883 Dumps |642-883Exam Questions PGMP 200-105 1Z0-051 642-887 070-688 156-215.77 400-351 H12-211Exam Huawei H12-211 Test Questions PDF C2090-930 102-400 70-696 SK0-004 101-400 1Z0-061 ADM-211 300-360 CCNP Data Center642-996Latest Version Cisco 642-996 With New 400-051 70-646 4A0-107 1Z0-574 74-343 700-039 1Z0-435Oracle Business Process Management Suite 1Y0-401 1Y0-201 200-355 74-344 300-135 Download300-370Exam PDF Questions Answers 712-50 070-496 C2090-311 300-080 640-875 AX0-100Axis Communications Real Exam Questions Office Professional Plus 2016 Key
Accueil / Développement / Le Burkina Faso produit plus de 30 millions de têtes de volailles par an

Le Burkina Faso produit plus de 30 millions de têtes de volailles par an

Le Burkina Faso produit plus de 30 millions de têtes de volailles par an

L’aviculture est en plein essor au Burkina Faso. Deux grands types sont pratiqués : l’aviculture villageoise, basée sur l’élevage de races locales suivant un système extensif, et l’aviculture « moderne », basée sur l’élevage de races importées. L’aviculture villageoise se pratique en milieu rural. Elle joue des fonctions économique (viande de volaille pour la consommation, oeufs de table), de cohésion sociale (activité génératrice de revenus pour les femmes, prestige social) et culturelle (utilisation des poulets de race locale et des oeufs à coquille blanche lors des cérémonies traditionnelles). Les maquis de tout le pays sont approvisionnés par ces élevages villageois, dont la qualité de viande est recherchée. L’aviculture moderne (poulets de race ou de chair) est une activité purement économique.
Le Burkina Faso produit une trentaine de millions de têtes de volaille par an. Selon la Direction des statistiques du ministère des ressources animales, en 2011, le cheptel du Burkina Faso comptait exactement 35 359 174 volailles soit 28 267 052 têtes de poules et 7 092 122 têtes de pintades. A cet effectif, il faudrait ajouter les canards et dindons. Du côté des bovins, on enregistrait 7.6 millions de têtes de contre 17,7 millions d’ovins et de caprins. La même année, le Burkina Faso a exporté plus de 80 000 têtes de volailles. Le reste a servi à la consommation locale. Quand on sait que la seule ville de Ouagadougou absorbe plus de 50 000 poulets par jour, on peut aisément comprendre pourquoi les gallinacés sont aisément appréciés au niveau national.

La plupart de ces poules viennent de l’élevage des paysans. La grippe aviaire signalée en début d’année 2008 dans certains pays limitrophes et qui a justifié la prise de mesures suspensives des échanges commerciaux des produits aviaires n’a pas eu d’impact fondamental sur les prix des gallinacées. Cette année, la grippe aviaire a décimé plus de 200 000 poules entrainant des pertes de l’ordre de 3 milliards de FCFA. La baisse de la demande extérieure qui aurait pu induire une baisse des prix a été contrariée par la crise alimentaire qui a paradoxalement entraîné un accroissement de la consommation de volailles locales au détriment de la « viande rouge » (bovins, ovins et caprins). Les prix ont donc connu une hausse. Les poulets qui s’achetaient à 1500 voire à 1250 à certains endroits sont passés à 3000 et à 3500 FCFA. Cette hausse du prix d’achat n’en diminue pas moins leur consommation. Bien au contraire !

Des défis à relever

Á l’instar de tout le secteur agricole, l’aviculture burkinabè fait face à de nombreuses contraintes.
Si la viande de poulet est prisée, les conditions d’abatage et de conservation par exemple laissent généralement à désirer dans la plupart des lieux de vente. Pour réduire les risques d’infection, le ministère des ressources animales a lancé l’initiative abattoirs mobiles le 07 octobre 2014 à Ouagadougou. Pour le démarrage, 02 abattoirs seront implantés à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso. Au fil des ans, les autres grandes villes bénéficieront elles aussi des infrastructures. D’un coût global de 6, 8 milliards de F CFA, ce projet qui dure 02 ans, devra à terme permettre la construction de douze abattoirs mobiles dans huit (8) régions du pays et deux abattoirs modernes dans les villes de Kaya et de Ziniaré. Avec de telles installations, les vendeurs pourront commercialiser de la viande saine contribuer ainsi à préserver la santé des consommateurs.

Volaille par an3

Le secteur est aussi confronté à des problèmes de financement. Les petits producteurs, majoritaires, sont particulièrement vulnérables du fait notamment de l’émergence et de la persistance des épizooties. Cela leur rend difficile l’accès aux crédits auprès des banques. Ils se rabattent alors sur les institutions de microfinance, dont les conditions ne sont pas toujours appropriées.
Le foncier est un autre facteur limitant le développement de la filière avicole, surtout en zone périurbaine. Contraints de se déplacer régulièrement, les « aviculteurs itinérants » sont dans l’obligation de réinvestir sans cesse dans leur activité, avant même que leurs derniers investissements ne soient rentabilisés.

L’aviculture burkinabè rencontre également des problèmes en termes de compétences techniques. Les employés sur les exploitations sont très souvent déscolarisés et recrutés sans aucune formation préalable. Les rares personnes ayant suivi une formation dans le domaine préfèrent créer leur propre élevage ou travailler dans le secteur public.

Certains opérateurs économiques s’adonnent en outre aux importations massives de viandes de volailles et d’oeufs de table. C’est ainsi que des poulets de chair continuent d’envahir le pays au détriment de la production locale.
Le 19 septembre 2014 par exemple, de concert avec la Ligue des consommateurs du Burkina, la Direction Générale des Services Vétérinaires a procédé à l’incinération de plus d’une tonne de poulets de chair interdite. La cargaison était composée de poulets de chair, de viande de perdrix, de viande de dinde et de carcasses de moutons non inspectées au préalable par les services vétérinaires. Ce genre de pratiques sont malheureusement monnaie courante d’autant plus que certains arrivent à passer entre les mailles des filets en dépit de la vigilance des structures. Ce sont donc là autant de défis que le Burkina Faso doit relever pour professionnaliser et rentabiliser son aviculture.

Aimé Florentin BATIONO
Ecodufaso/ Groupe Ecodafrik

Lire aussi : Les Ouagallais consomment plus de 50 000 poulets par jour

Un commentaire

  1. Très bel article M. BATIONO. C’est toujours agréable de vous lire. On apprend toujours beaucoup de choses en vous lisant. J’ai également beaucoup appris sur la consommation des poulets à Ouagadougou. Génial! Bonne suite à vous!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Download 200-125 exam PDF Questions Answers 100-105 exam 210-260 exam First-hand Cisco 300-075 exam Certification Exam Questions 300-070 exam 200-105 exam 300-101 exam 300-115 exam Pass CISCO 200-310 exam - test questions SY0-401 exam 400-101 exam EX200 exam NEW Cisco 300-207 exam: Implementing EX300 exam 400-051 exam 200-355 pdf 300-320 Exam Cisco 300-320 pdf Test Questions PDF 3I0-012 pdf 070-463 pdf 300-206 pdf 640-916 pdf Microsoft - 70-697 pdf Assessment Test, 70-697 Training kits 210-451 pdf 1Y0-201 pdf 070-346 pdf Cisco 640-911 pdf Demo On Best Complete Exam Store JN0-102 pdf 70-487 pdf 352-001 pdf 070-410 pdf 210-060 pdf 70-412 pdf 700-501 pdf What is Microsoft's 70-417 pdf?
Aller en haut