Accueil / Développement / Le Prince Albert II de Monaco au Burkina: Un centre de formation polyvalent de 3 milliards F CFA inauguré

Le Prince Albert II de Monaco au Burkina: Un centre de formation polyvalent de 3 milliards F CFA inauguré

Le Prince Albert II de Monaco au Burkina: Un centre de formation polyvalent de 3 milliards F CFA inauguré
Le Prince Albert II et son épouse (centre) et le couple présidentiel burkinabè, lors de la coupure du ruban marquant l’inauguration du CFPL

Le Prince Albert II de Monaco, en visite de travail et d’amitié de 72 heures (du 10 au 12 janvier 2018) au Burkina Faso, a inauguré un centre de formation de la Croix-rouge. L’infrastructure située à Loumbila, à une vingtaine de kilomètres au Nord-est de Ouagadougou a été financée par la Principauté de Monaco, à hauteur de 3 milliards de francs CFA.

L’inauguration du Centre de formation polyvalent de Loumbila (CFPL), a été l’une des étapes importes de la visite (du 10 au 12 janvier 2018) de son Altesse sérénissime (SAS) le prince Albert II de Monaco au Burkina Faso. L’infrastructure a été inaugurée, dans la matinée du vendredi 12 janvier 2018, en présence du président Faso, Roch Marc Christian Kaboré. La construction du CFPL a été financée par la Croix-Rouge monégasque dont Le Prince Albert II est le patron depuis plus de trente ans. La principauté de Monaco a déboursé plus de trois milliards de francs CFA pour sa réalisation.

L’usine de la société Agroserv (une maïserie) à la zone industrielle de Kossodo a été lancée

L’usine de la société Agroserv (une maïserie) à la zone industrielle de Kossodo a été lancée

Selon les caractéristiques contenues dans le document de presse, le Centre de Formation polyvalent de Loumbila est un complexe «respectueux de l’environnement». Il a une superficie de 6,5 hectares et est situé à 20 km de Ouagadougou et à 5 Km du futur aéroport international de Donsin.

«Le centre se veut une référence régionale pour la formation, notamment aux premiers secours, de la Croix Rouge et du Croissant Rouge. Il peut accueillir manifestations, évènements et congrès. Il peut aussi permettre la dispense formations professionnelles pour les personnes vulnérables», note-t-on.

Après l’inauguration du Centre polyvalent, son Altesse sérénissime (SAS) le prince Albert II de Monaco a procédé, au lancement d’une usine de la société Agroserv (une maïserie) à la zone industrielle de Kossodo, toujours à la périphérie nord-est de Ouagadougou.

La visite de travail et d’amitié du couple princier de Monaco a permis de renforcer les liens de coopération entre les deux pays

La visite de travail et d’amitié du couple princier de Monaco a permis de renforcer les liens de coopération entre les deux pays

Auparavant, le prince Albert II de Monaco, en séjour au Burkina Faso (avec son épouse) a visité, jeudi 11 janvier 2018, dans la soirée, la première compagnie de la Brigade nationale des sapeurs-pompiers (BNSP) à Ouagadougou. Il y a fait un don de matériel d’une valeur de 11 000 d’euros, soit environ 68 millions de francs CFA.

Avant son départ, le vendredi 12 janvier 2018, dans l’après-midi, le prince Albert II a procèdé à la signature d’accords et du communiqué conjoint sanctionnant la visite de trois jours.

Au Burkina Faso, la Principauté de Monaco intervient dans le secteur de la santé, notamment, la lutte contre le paludisme et la drépanocytose. Elle (La Principauté) appui aussi le Burkina dans le domaine de l’éducation, des micro-entrepreneurs et surtout de la protection civile.

Alfred KANON

ecodufaso.com / ecodafrik.com

 

 

 

Aller en haut