Accueil / Mines & Energies / Mine et géologie: Vers un accord-cadre entre le Burkina et le Maroc

Mine et géologie: Vers un accord-cadre entre le Burkina et le Maroc

Mine et géologie: Vers un accord-cadre entre le Burkina et le Maroc

 

Le Burkina Faso et Maroc veulent renforcer leur partenariat dans le domaine des mines et de la géologie. Pour ce faire, la signature d’un accord-cadre est prévue, lors du Salon international des mines et des carrières (SIMC) du 17 au 19 avril 2018, au royaume chérifien.

 

Le ministre burkinabè du Commerce, de l’industrie et de l’Artisanat Harouna Kaboré, représentant son homologue en charge des Mine et des Carrières, Oumarou Idani prend part au Salon international des mines et des carrières (SIMC) du 17 au 19 avril. «En marge du SIMC qui offre l’occasion d’exposer et de promouvoir les potentialités géologiques et minières du Burkina Faso, se tiendra une cérémonie officielle de signature d’un accord-cadre dans le domaine des mines et de la géologie entre le gouvernement burkinabè et celui du Maroc», précise-t-on.

Le Salon international des mines et des carrières (SIMC) est organisée sous l’égide du ministère marocain de l’Energie, des Mines et du Développement durable.

L’évènement vise à promouvoir la concertation et l’échange d’expériences entre les participants, à présenter les potentialités du secteur minier africain et à appréhender les avancées et les changements intervenus dans le domaine des mines et des carrières.

Le Burkina Faso dispose d’une dizaine de mines d’or en exploitation industrielles. Depuis quelques années, l’or est le premier produit d’exportation du pays qui occupe le 4e rang des producteurs d’or du continent, après l’Afrique du Sud, le Ghana et le Mali.

 

Alfred KANON

ecodufaso.com / ecodafrik.com

 

 

 

Aller en haut