Accueil / Mines & Energies / Mines 2017 : Le Burkina Faso 4ième plus grand producteur d’or en Afrique

Mines 2017 : Le Burkina Faso 4ième plus grand producteur d’or en Afrique

Mines 2017 : Le Burkina Faso 4ième plus grand producteur d’or en Afrique

Depuis plus d’une décennie, l’or est devenu le premier produit d’exportation du pays des hommes intègres, le Burkina Faso. Le pays est devenu le 4ième plus grand producteur continental après l’Afrique du Sud, le Ghana et le Mali.

Au cours des deux dernières années, la production d’or du Burkina Faso s’est accrue de 36 à 40 tonnes par an. Le secteur a participé à plus de 916 milliards de FCFA de contribution directe au budget de l’Etat entre 2008 et 2015 avec près de 600 autorisations et titres miniers actifs à la fin de l’année 2016.

En 2017, il est attendu, une production totale d’or de 45 tonnes pour l’année. La production de zinc devrait rester à sa tendance historique de 130.000 tonnes. En 2016, les recettes de l’exploitation minière s’élèvent à 189,9 milliards de F CFA, soit une hausse de 12,8% par rapport à 2015. Grâce aux réformes dans le domaine des mines, la contribution dudit secteur au PIB de 7,9% en 2015 devrait passer à 10,2% en 2020.

Houndé Gold va générer plus de 20 milliards de francs CFA au budget de l’Etat

L’entrée en production le 9 décembre 2017 du gisement d’or de Houndé détenu par le groupe canadiens Endeavour Mining porte à 12 le nombre de mines dans le pays, dont une mine de zinc. La mine précisément de Houndé, va générer au profit du budget de l’Etat burkinabè, plus de 20 milliards de francs CFA par an avec une production estimée à 190 000 onces d’or sur dix ans. La société Endeavour Mining a investi 300 millions de dollars dans le gisement aurifère de Houndé, qu’elle détient à 90 %. La part restante revient à l’État burkinabè.

Le pays a entrepris d’énormes réformes macro-économiques pour redorer le climat des affaires en vue d’attirer plus d’investisseurs privés dans le cadre du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES).

 

Balguissa Sawadogo

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

 

 

Aller en haut