Accueil / Portraits / Portrait -Aminata SINKA : Promotrice de Linas Ideas Lorsque la volonté d’indépendance se conjugue avec leadership

Portrait -Aminata SINKA : Promotrice de Linas Ideas Lorsque la volonté d’indépendance se conjugue avec leadership

Portrait -Aminata SINKA : Promotrice de Linas Ideas  Lorsque la volonté d’indépendance se conjugue avec leadership

Elle est jeune, dynamique, pleine d’énergie et très accueillante au premier contact et surtout passionnée de ce qu’elle fait. Madame Aminata Sinka est une jeune dame entrepreneure burkinabè avec qui l’on ne s’ennuie pas des échanges tellement qu’on en apprend beaucoup en termes d’expérience. Economiste de formation, cette jeune dame très charmante d’à peu près la trentaine d’âge est passionnée de l’entreprenariat. Promotrice de l’entreprise Linas Ideas, Aminata Sinka possède une expérience en entreprise en tant qu’assistante de direction. Métier qu’elle a obtenu après sa licence en économie et gestion avant de se lancer dans l’entreprenariat.

Lancée en 2016, à écouter Mme Sinka, Linas Ideas est la réalisation d’un rêve d’enfance traduisant une forte volonté d’affirmation et d’indépendance. Cette boîte située dans le quartier de la patte d’Oie à Ouaga 2000 s’est singularisée dans la borderie numérique. L’entreprise est spécialisée dans le domaine de la personnalisation en broderie numérique du textile, la décoration intérieure personnalisée. Avec aujourd’hui quatre collaborateurs à son actif, Linas Ideas propose divers services tels la personnalisation du linge de maison, confection tenue de travail et blouse personnalisés, la layette pour bébé, les coffrets évènements (mariage ; fiançailles) ainsi que la décoration d’intérieure.

Aminata-SINKA

A la question de comprendre la spécificité de ses services Mme Sika a confié « la broderie numérique consiste à broder sur du textile à l’aide d’une machine à broder numérique des motifs en diverse formes et écrire du texte tel que les noms et différents message à l’endroit d’une personne que nous aimons ou qui nous est cher ou donner une grande visibilité à une activité en bradant le logo. Les différents types de textile de qualité utilisés sont : les serviettes, le satin, tissu en coton. » Et comme pour chercher à convaincre Mme Sinka a expliqué qu’après acquisition de cette machine particulière que l’on ne trouve pas partout, elle s’est auto formée. Sa forte capacité de création et d’innovation marque la touche personnelle à cette jeune entreprise. « J’aime beaucoup créer. L’imagination est véritablement une passion pour moi. J’adore imaginer et porter cette imagination sur du matériel » a-t-elle indiqué.

Après une année d’exercice officiel le bilan est relativement positif a expliqué la jeune patronne. « En termes de progression je m’en sors au mieux. J’arrive à créer d’avantage et mes clients sont toujours satisfaits. Le seul gros problème à mon niveau c’est comment obtenir la matière première qui est le textile. J’ai des difficultés pour obtenir les qualités qu’il faut afin de travailler dessus. Et pour ne pas être en rupture je travaille avec ce qui est disponible. Mais j’ai surtout l’espoir qu’un jour je ferai mieux encore. Jusque-là mes clients ont toujours été satisfaits. Dès que j’ai une commande je fais tout mon possible pour que le client soit satisfait du point de vu de la qualité et du temps, de proposition de choix. » Cette progression ne cache cependant pas la difficulté d’approvisionnement en textile qui freine souvent les activités de la jeune dame.

Si elle dit s’en sortir aujourd’hui grâce à ses activités Mme Sinka a une autre qualité forte appréciée, le leadership. En témoigne son association « Club Jeune Femme Leader » qu’elle a lancée. A ce sujet elle explique « C’est vraiment à l’issu des difficultés rencontrées sur le terrain qu’une femme entrepreneur peut rencontrer qui m’a amenée à lancer ce club. Il fut un moment où je me retrouve seul dans mes problèmes » explique-t-elle. « Tu ne sais pas à qui parler de tes problèmes et tu n’as personne qui peut te donner des conseils avisés. Après analyse je me suis rendue compte qu’il y a d’autres femmes qui vivent la même situation que moi. J’ai souhaité vraiment que l’on se réunisse en club afin qu’on puisse mener des actions et venir à bout de ces difficultés. »

Le club arrive tant bien que mal à tenir ses activités et inscrit depuis à son actif au titre des actions menées une formation sur le thème de la confiance en soi, comment maintenir les relations interpersonnelles, etc.

Convaincue que la femme africaine et burkinabè en particularité doit apprendre à innover et arrêter de tendre la main, Aminata Sinka trace les sillons de développement de son entreprise. Son déterminisme sa passion et surtout sa singularité dans la création à travers Linas Ideas laissent croire que ce n’est que le début. Et vivement que Linas Ideas s’inscrive dans le livre d’or des entreprises à succès.

 

Balguissa Sawadogo

Ecodufaso.com/Ecodafrik.Com

Aller en haut