Accueil / Mines & Energies / SEMAFO renforce la sécurité de sa mine de Boungou au Burkina Faso

SEMAFO renforce la sécurité de sa mine de Boungou au Burkina Faso

SEMAFO renforce la sécurité de sa mine de Boungou au Burkina Faso

La société canadienne SEMAFO a annoncé le renforcement de la sécurité de sa mine d’or de Boungou située à l’Est du Burkina Faso. Cette annonce fait suite à l’attentat terroriste meurtrier contre un convoi de la compagnie le samedi 11 juin 2018.

« Par mesure de prévention, nous allons augmenter les mesures de sécurité à la mine et nous suivons de près la situation avec nos partenaires afin d’assurer la sécurité continue de nos employés et de nos activités minières », a indiqué Semafo dans un communiqué.

Toutefois, l’entreprise a souligné que les activités minières de sa mine n’ont pas été affectées.

Cinq gendarmes burkinabé chargés d’assurer la sécurité de la mine et un employé d’un sous-traitant de Semafo ont été tués lors de l’attaque entre les communes de Boungou et d’Ougarou, à une centaine de kilomètres de la ville de Fada N’Gourma.

En outre, la société était sur le point de commencer la production commerciale de la mine d’or de Boungou.

Semafo est installée au Burkina Faso il y a un peu plus de vingt ans. Suite à l’acquisition en 2015 de 13 permis d’Orbis Gold, la société contrôle un portefeuille couvrant 4 830 kilomètres carrés et une des vastes propriétés au Burkina Faso. Soutenue par le minerai en provenance des gisements de Siou, Wona et Fofina, la société a produit 206 400 onces à un coût de maintien tout inclus de 942 $ l’once en 2017.

 

La Rédaction

Aller en haut