Accueil / Pays / Tunisie : le Forum économique africain vise à débloquer les échanges économiques intracontinentaux

Tunisie : le Forum économique africain vise à débloquer les échanges économiques intracontinentaux

Tunisie : le Forum économique africain vise à débloquer les échanges économiques intracontinentaux

La capitale tunisienne abrite mardi et mercredi le Forum économique de l’Afrique, dont la principale finalité est de débloquer les échanges économiques et commerciaux interafricains qui ne représentent que 13% des échanges de ce continent avec le monde.

En plus des 800 acteurs économiques africains venant de 38 pays du continent qui représentent les secteurs privé et public, environ 140 hauts dirigeants ont participé à ce forum.

Selon Radhi Meddeb, commissaire général du Forum, “ce forum ambitionne principalement de renforcer les édifices d’un partenariat solide entre la Tunisie et son contient outre la création de richesses communes [...] la Tunisie espère récupérer son positionnement stratégique par rapport à ces marchés”.

Les autorités tunisiennes regrettent fortement la non-contribution de la Tunisie dans l’édification des différents groupements économiques en Afrique, à l’instar du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA), a-t-il poursuivi.

Dans ce sens, l’adhésion de la Tunisie au COMESA serait annoncée en marge de ce forum tandis que l’officialisation de cette adhésion est prévue durant le prochain sommet du COMESA en présence des chefs d’Etats et chefs des gouvernements en juin 2018.

“Outre des liaisons aériennes récemment déclenchées avec la Guinée et le Bénin, de nouvelles lignes directes viennent de voir le jour avec trois pays, à savoir le Sénégal, la Côte d’Ivoire et le Ghana, pour ainsi porter à 10 le nombre total de ces liaisons aériennes”, s’est félicité le ministre tunisien du Commerce Omar Behi.

Des secteurs clé et vitaux reflètent “la profondeur des besoins des populations africaines, en l’occurrence, les constructions et travaux publics, les services, les technologies de la communication, l’agriculture, l’industrie alimentaire, la santé, l’enseignement supérieur et les industries pharmaceutiques”, a précisé le ministre.

Sur l’ensemble des exportations de la Tunisie, 2,2% sont dirigées vers l’Afrique.

TUNIS, 24 avril (Xinhua)

Aller en haut